LA MICRONUTRITION

Retrouvez l'équilibre perdu

L'alimentation quotidienne doit apporter à chaque individu une quantité suffisante de micronutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments) pour assurer la couverture de l'ensemble de ses besoins.

Or, même si la disponibilité alimentaire des pays occidentaux nous donne généralement l'impression de ne "manquer de rien", notre alimentation actuelle est loin de répondre à ces besoins.

En effet, les dernières enquêtes (1988 : enquête du Val de Marne ; 2003 : SU.VI.MAX = Supplémentation en Vitamines et Minéraux AntiOxydants ; 2004 : CCAF) prouvent qu'une grande partie de la population française ne reçoit pas les Apports Journaliers Recommandés en vitamines, minéraux, et oligoéléments, consomment trop de mauvais lipides (acides gras saturés) et pas assez de bons lipides (acides gras monoinsaturés et polyinsaturés).

 Les Français dans leur ensemble présentent donc un certain nombre de déficits et de subdéficits en micronutriments.

Quelles sont les origines des déficits micronutritionnels?

Notre alimentation quotidienne est déficitaire en micronutriments en raison de deux principaux facteurs :

  • la réduction de l'apport calorique global a entrainé une diminution des apports en micronutriments :

Cette diminution des apports caloriques s'explique par la diminution des dépenses énergétiques due à une modification des modes de vie : diminution du temps de travail, mécanisation de nombreuses activités manuelles, trajets effectués en voiture, généralisation des ascenceurs, temps libre passé devant la télévision ...
Et même si nous consommons plus de fruits et légumes, la diminution des apports caloriques s'est faite en faveur d'aliments riches en sucres et en graisses saturées de densité micronutritionnelle quasi nulle.

  • la diminution de la densité en micronutriments des aliments :

Aujourd'hui, 60% de l'apport calorique sont fournis par des aliments riches en calories et pauvres en vitamines et minéraux, et 70% de notre alimentation proviennent maintenant de produits industriels ; or, ces aliments industriels sont nettement moins riches en micronutriments par suite de traitements tels que la stérilisation, l'ionisation, l'écrémage, le raffinage... La densité en micronutriments des fruits et légumes a également nettement diminué à cause de l'arrosage des cultures, de l'excès d'utilisation d'engrais, d'herbicides et de pesticides, de la cueillette des fruits et légumes avant maturation, des traitements de conservation...

Individuellement, d'autres facteurs peuvent participer à expliquer ces subcarences en micronutriments :

  • des facteurs environnementaux de surutilisation de vitamines et de minéraux, comme le stress et la pollution, creusant l'écart entre les apports et les besoins chez les personnes saines
  • d'autres facteurs d'augmentation des besoins ou de réduction des apports touchent de larges fractions de la population : prise de pilule, grossesse, croissance, sport, régimes amaigrissants non supplémentés ou végétariens, alimentation déséquilibrée, consommation excessive de café ou d'alcool, tabac, exposition au soleil, pathologies, prise de médicaments, âge... 
Des limitations multiples empêchent donc, même avec une alimentation variée et équilibrée, d'amener à la population les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) en vitamines, minéraux et oligoéléments, et encore moins de pallier aux divers facteurs d'augmentation des besoins.

Quelles sont les conséquences des déficits micronutritionnels?

Il peut se passer un certain temps, parfois très long, avant que surviennent des symptômes, signe d'appel des déficits micronutritionnels installés.

Ces symptômes peuvent être très variés et ne présentent pas de spécificité :

  • baisse d'énergie physique
  • baisse des capacités de concentration ou de mémorisation
  • diminution des capacités de coordination
  • crampes
  • fatigue oculaire
  • baisse du tonus psychique
  • vulnérabilité au stress
  • instabilité de l'humeur
  • troubles du sommeil
  • baisse de la libido
  • troubles du cycle menstruel
  • infertilité
  • infections à répétition
  • saignement des gencives
  • cicatrisation lente
  • peau sèche et terne
  • ralentissement de la pousse ou perte des cheveux
  • ongles dystrophiques

Or, si la situation de déficit perdure et continue d'évoluer, voire s'aggrave, à partir d'un certain seuil (variable en fonction des terrains génétiques et d'autres facteurs), le déficit en vitamines, en minéraux, en oligoéléments, ou en acides gras essentiels va faire basculer la symptomatologie fonctionnelle vers l'apparition de certaines maladies (cardiovasculaires, diabète, maladies inflammatoires, infections, cancers...)

C'est pourquoi il est important d'être à l'écoute des signes d'appel de nos déficits micronutritionnels, qui peuvent être précurseurs de maladies plus graves.
 Encore mieux, nous pouvons agir en PREVENTION, en détectant nos déficits avant même d'en ressentir les premiers signes!

Comment votre médecin va-t-il évaluer vos déficits micronutritionnels?

L'évaluation du statut nutritionnel peut se faire par différentes méthodes :

  • les Examens Biologiques : il existe des bilans classiques disponibles dans tous les laboratoires d'analyses médicales, qui évaluent votre statut en micronutriments. Le coût par micronutriment est relativement élevé, ils en deviennent donc peu praticables en exercice quotidien. Il existe de plus des bilans radicalaires non standardisés disponibles dans quelques laboratoires. Ces bilans présentent les inconvénients d'être difficile d'interprétation et très onéreux. Ils sont utilisés couramment en milieu universitaire dans le cadre d'études cliniques sur des groupes de population.
  • Les Enquêtes Alimentaires : elles doivent être assistées d'un logiciel informatique de tables micronutritionnelles : trop longues à réaliser, elles sont inutilisables par votre médecin. Elles ne sont utilisées que pour les grandes études épidémiologiques.
  • L'Evaluation Alimentaire et Micronutritionnelle : le laboratoire THERASCIENCE a mis au point une évaluation unique, innovante et validée, permettant en 27 questions, de connaître vos consommations et habitudes alimentaires, et de diagnostiquer votre profil de déficits micronutritionnels. Cette Evaluation Alimentaire et Micronutritionnelle (EAM) est disponible auprès du Dr Hamann.

Comment retrouver votre équilibre micronutritionnel?

En remplissant l'EAM, votre médecin pourra diagnostiquer votre profil de déficits micronutritionnels et vous conseiller la supplémentation adaptée grâce à la gamme de compléments SUVIMINE. Il saura également vous apporter des conseils d'équilibre personnalisés pour vous aider à corriger vos comportements et vos erreurs alimentaires, pour vivre plus longtemps et en meilleure santé.
Comme nous vous l'avons expliqué précédemment, il peut parfois se dérouler un temps très long avant que les premiers symptômes ou signes d'appel des déficits en micronutriments

Carte de visite

Docteur Gérald HAMANN

Bd Liberté
Résidence Le Carthage
83320 Carqueiranne, Var, France

tél. : 04 94 58 80 90

Accès : A côté de la boulangerie, en bas des escaliers
Parking à proximité

Voir le plan d'accès

contact@docteur-hamann.fr

Docteur Gérald Hamann est sur Foursquare Docteur Gérald Hamann est sur Google+

Actualités

  • Cryolypolyse 22/02/2016

    Nouveau dans le Var et à Carqueiranne!Dites NON aux bourrelets disgracieux définitivement, détruisez les avec le froid grâce à la Cryolipolyse, 300 € la séance

Présent sur ...